Maladie de Huntington
espérance de vie

Vincent Brévart
Vincent Brévart

Accueil

Maladie de Huntington

Logiciels
Belote

Bridge

Président

Whist

Hors Windows
Mac OS X

Linux

Informations utiles
Règles du jeu

Questions fréquentes

Battage des cartes

Coin Animateurs

Haut de la page

 

  Maladie de Huntington English

  Sommaire / Quelques photos de vacances

Page précédente  Page suivante

Quelques photos de vacances

Bas de la page

Si vous avez déjà vu ces photos, passez à la page :

Mes tout premiers symptômes

Août 2011 - 56 ans

Photo prise sur le GR 51 lors d'une balade marche et vélo dans les collines entre Ceyreste et Saint-Cyr-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône - Var).

Je fais pas mal de balades en VTT (pendant l'année et en vacances). Le plus souvent sur les pistes ou les petits chemins, et toujours tranquillement. A la moindre côte un peu dure, je descends de vélo pour me regarder pédaler !

Août 2011

Juillet 2012 - 1
Juillet 2012 - 57 ans

Photos prises à Balaruc-les-Bains, près de Sète.

Si je suis toujours aussi moyen à la pétanque, je nage encore assez bien. En 2009, je faisais encore 32" au 50 m crawl, départ plongé (aux pieds) en petit bassin. Pour un ancien nageur de compétition, c'est nul, mais je ne m'entraîne qu'une fois par semaine, et en dilettante. Et puis maintenant je préfère ne plus faire de sprint, pour les raisons que j'évoque dans les pages suivantes.

Juillet 2012 - 2

Haut de la page
Août 2013 - 1
Août 2013 - 58 ans

Photos prises à la maison où je travaille mon piano... toujours au niveau 1 des classiques favoris - je n'ai pas progressé depuis 30 ans !

Et dans ma belle région (Essonne, Yvelines, Vallée de Chevreuse) où je sillonne à vélo ou à pied les forêts, pistes, routes de campagne et chemins de randonnée, qui sont nombreux et variés. Je ne compte plus les chevreuils rencontrés dans les bois, ni les hérons cendrés autour des points d'eau. Et il y a les arbres, que j'apprends depuis peu à identifier. Un vrai bonheur.

Août 2013 - 2
Haut de la page
Juillet 2014 - 59 ans

Quelle chance d'aller encore bien ! A chacune de mes balades (ici, en vacances dans la région de Grasse), je m'étonne d'être toujours aussi vaillant, cinq ans après les premiers signes de la maladie. Et pourtant elle est là ! Pendant ces vacances, j'ai fait l'erreur de participer à un tournoi de pétanque, où je suis allé jusqu'en finale. Mon cœur battait, bien évidemment, avec une belle montée d'adrénaline qui, cela devient de plus en plus évident, a un effet néfaste sur moi. Dans les jours qui ont suivi, j'ai eu pendant la nuit des mouvements que je n'avais jamais eus : une sorte d'électrocution pendant près de 2 secondes, où je suis agité dans tous les sens, sans pouvoir rien faire. Je suis conscient, puisque j'ai peur de tomber du lit, mais mon cerveau ne répond plus.

Heureusement, l'épisode ne s'est produit que sur 3 nuits, en s'atténuant à chaque fois. Et ce n'est pas revenu depuis. C'est cela qui est encourageant. En menant une vie calme et en prenant régulièrement mon traitement, les symptômes semblent finir par disparaître. Pourvu que ça dure !

Juillet 2014
Haut de la page
Juillet 2015
Juillet 2015 - 60 ans

Cette année, c'est dans les forêts dunaires de Carcans, Hourtin et Lacanau (Gironde) que j'ai passé des vacances inoubliables au milieu des pins maritimes et des arbousiers. Les multiples pistes cyclables, sinueuses à souhait, m'ont offert de longs parcours enchanteurs et variés. Et le soir, quand la lumière jaune du soleil couchant peignait les jeunes pins d'un vert éclatant, quel bonheur de marcher à pas lents dans le calme des chemins sablonneux ornés de mille traces ! Ces traces promettaient des rencontres magiques. Deux lièvres, deux chevreuils et trois sangliers ont tenu leurs promesses...
Haut de la page

Juillet 2016 - 61 ans

Je n'avais jamais visité la région de Martigues et la Côte Bleue, à l'ouest de Marseille. C'est une région magnifique, où j'ai eu la surprise de pouvoir faire de nombreuses balades à vélo sans trop d'effort. Les pistes forestières ouvertes à la circulation empruntent souvent les vallons entre les collines, et sont relativement plates. J'ai donc pu parcourir de grands espaces de forêt ou de garrigue, et contempler des paysages et des points de vue inoubliables. Sans parler de mes parties de boules quotidiennes avec les Marseillais du camping. Que de bons moments, peuchère !
Juillet 2016 n°2
Juillet 2016 n°1 Et puis j'ai le souvenir d'un pique-nique de rêve, dans une petite crique déserte au bord de l'étang de Berre. Avec une baignade dans une eau claire et fraiche, à peine salée, sous un soleil agréablement chaud, bercé par le seul clapotis de l'eau et le chant des cigales. Voyez vous-même :

Vidéo Le papillon 2016
Format mp4 - 5,17 Mo Papillon 2016
Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo. En cas d'échec, essayez le format wmv.

Pour les connexions très rapides, préférez le format large (mp4 - 18,1 Mo).

Vidéo Le crawl 2016
Format mp4 - 6,60 Mo Crawl 2016

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo. En cas d'échec, essayez le format wmv.

Pour les connexions très rapides, préférez le format large (mp4 - 23,2 Mo).

Page suivante :

Mes tout premiers symptômes

Compteur -  Accueil  -  Sommaire  - Haut de la page